Le permis B concerne tous les véhicules dont le PTAC (poids total autorisé en charge) est inférieur ou égal à 3.5 T. Premier examen de France par le nombre de personnes concernées, le permis B représente un enjeu essentiel de sécurité routière.

Nos engagements
Passer votre permis rapidement
Des moniteurs enseignants de conduite diplômés
Des véhicules récents
Nos formateurs vous proposeront une formation professionnelle
Suivi et évaluations régulières.
Des forfaits adaptés
Inscription à partir de 17 ans
Pour vous présenter à l'examen du permis B, vous devez avoir au moins 18 ans.

Permis auto

Parc auto moderne et renouvelé à votre disposition!

L’auto moto école Fauvel / Husson vous accueille dans ses espaces de formation à Crépy-en-Valois et à Senlis. Passez votre permis auto dans notre auto école qui vous propose un suivi et des méthodes de qualité.
Lors du premier rendez-vous dans l’un de nos établissements, une évaluation préalable de la conduite est obligatoire avant l’inscription.
Celle-ci permet d’estimer le volume d’heures nécessaires à la préparation au permis de conduire. Après l’évaluation, un contrat est établi et signé par notre établissement et l’élève. Cliquez sur le lien pour en savoir plus sur le procédé d’évaluation.

Permis AAC
Conduite accompagnée
1300
C'est une vraie formation comprenant 2 heures de théorie, 2 heures de maîtrise sur piste et 3 heures de maîtrise en circulation.
Cette formation est un raccourci condensé de la formation permis moto ; on y aborde les mêmes techniques, maîtrise de la moto à allure lente et rapide.
  • Frais d'inscription
  • Fournitures pédagogiques
  • Forfait code cours illimités (valable 6 mois)
  • 1 présentation code + conduite
  • 20 heures de pratique
  • 2 rendez-vous pédagogiques obligatoires (1500 kms - 3000 kms)
  • Hors redevance code 30€
  • Acompte demandé à l'inscription + facilité de paiement
Permis B
Ou conduite supervisée
1180

  • Frais d'inscription
  • Fournitures pédagogiques
  • Forfait code cours illimités (valable 6 mois)
  • 1 présentation code + conduite
  • 20 heures de pratique
  • Hors redevance code 30 €
  • Acompte demandé à l'inscription + facilité de paiement
Permis B78
Boite automatique
799

  • Frais d'inscription
  • Fournitures pédagogiques
  • Forfait code cours illimités (valable 6 mois)
  • 1 présentation code + conduite
  • 13 heures de pratique
  • Hors redevance code 30€
  • Acompte demandé à l'inscription + facilité de paiement
Stage de conduite 5 jours
1250
  • Frais d'inscription
  • Fournitures pédagogiques
  • 40 heures de conduite collectifs organisés par équipes de 2 éléves par voiture
  • 1 présentation à l'examen pratique la semaine suivante
  • 20 heures de pratique au volant et 20 heures d'écoute pédagogique ce qui assure un progrès plus rapide, sur 5 jours du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h
  • Il vous sera demandé un acompte de 625€ à l'inscription et le solde au premier jour du stage
  • Pour votre réussite et le bon déroulement de la formation, votre présence est impérative durant les 5 jours de formation aux horaires indiqués ci-dessus, aucune absence ne sera tolérée.

Conditions et modalités d’inscription au permis auto

Permis B
Conditions:
Pour pouvoir vous inscrire à l'examen du permis de voiture, vous devez être âgé de 17 ans au moins (ou de 15 ans au moins si vous souhaitez préparer le permis dans le cadre de la conduite accompagnée).
INSCRIPTION
Vous devrez nous fournir les éléments suivants:
  • 1 photocopie recto verso de la pièce d'identité en cours de validité
  • 1 photocopie de la participation à la journée d'appel à la défense (si moins de 25 ans)
  • 4 photos d'identité (conformes Ephoto: Ants)
  • 1 photocopie recto verso du permis de conduire (si autre catégorie obtenue)
  • L’attestation ASSR 2ème niveau (né(e) à partir de 1988)
  • 1 justificatif de domicile de - 6 mois. Attention pas d'échéancier (avec au besoin attestation d'hébergement cosignée par l'élève, avec copie de la pièce d'identité de l'hébergeur en cours de validité)
  • 1 photocopie recto verso du permis AM (si obtenu)
Permis AAC
Conditions
L’inscription à la conduite accompagnée est possible dès 15 ans.
Voir détail ci dessous.
INSCRIPTION
Vous devrez nous fournir les éléments suivants :
  • 1 photocopie recto verso de la pièce d'identité en cours de validité
  • 1 photocopie du certificat de recensement (de 16 à 18 ans) et/ou participation à la journée d'appel à la défense (de 18 à 25 ans).
  • 4 photos d'identité (conformes Ephoto: Ants)
  • L’attestation ASSR 2ème niveau (né(e) à partir de 1988)
  • 1 justificatif de domicile de - 6 mois. Attention pas d'échéancier (avec au besoin attestation d'hébergement cosignée par l'élève, avec copie de la pièce d'identité de l'hébergeur en cours de validité)
  • 1 photocopie recto verso du permis AM (si obtenu)
Permis B58 (Automatique)
Conditions
Pour pouvoir vous inscrire à l'examen du permis de voiture, vous devez être âgé de 17 ans au moins (ou de 15 ans au moins si vous souhaitez préparer le permis dans le cadre de la conduite accompagnée).
INSCRIPTION
Vous devrez nous fournir les éléments suivants :
  • 1 photocopie recto verso de la pièce d'identité en cours de validité
  • 1 photocopie de la participation à la journée d'appel à la défense (si moins de 25 ans)
  • 4 photos d'identité (conformes Ephoto: Ants)
  • 1 photocopie recto verso du permis de conduire (si autre catégorie obtenue)
  • L’attestation ASSR 2ème niveau (né(e) à partir de 1988)
  • 1 justificatif de domicile de - 6 mois. Attention pas d'échéancier (avec au besoin attestation d'hébergement cosignée par l'élève, avec copie de la pièce d'identité de l'hébergeur en cours de validité)
  • 1 photocopie recto verso du permis AM (si obtenu)

Permis auto B, AAC & B78 / Formations

Le but de la formation est d’être capable de conduire une voiture sans mettre en danger votre sécurité ou celle des autres. Pour devenir un conducteur sûr, prudent et responsable, vous devez acquérir des connaissances théoriques et aussi pratiques, des savoir-faire et des savoir-être.

Les compétences à acquérir

Les leçons sont individuelles. La formation au permis de conduire suit obligatoirement le REMC où les 4 compétences doivent être acquises et validées par le formateur avant toute présentation pratique. La formation de la conduite est de 20 heures minimum obligatoire. Après la validation des 4 compétences par un formateur, vous passerez votre permis de conduire, en fonction des places d’examens.

Le permis B permet de conduire les véhicules :

– dont le PTAC (poids total autorisé en charge) n’excède pas 3,5 tonnes, qu’il soit affecté au transport de personnes ou de marchandises
– disposant de 9 places assises maximum ;
– avec une remorque dont le PTAC :
– est inférieur ou égal à 750 kg ;
– est supérieur à 750 kg s’il ne dépasse pas le poids à vide du véhicule et que le PTAC du véhicule et de la remorque ne dépasse pas 3,5 tonnes.

Depuis le 8 août 2015, les titulaires du permis B peuvent conduire les véhicules et appareils agricoles ou forestiers (et véhicules pouvant y être assimilés), dès lors que leur vitesse n’excède pas 40 km/h, peu importe que ces véhicules soient attachés ou non à une exploitation agricole ou forestière. Cette mesure a été instaurée par la loi Macron.
Pour vous présenter à l’examen du permis B, vous devez avoir au moins 18 ans.
Si vous êtes né après 1987 et que c’est la 1ère catégorie de permis que vous passez, vous devez avoir l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) ou l’attestation de sécurité routière (ASR).

Bon à savoir : le permis B est nécessaire pour pouvoir obtenir les permis poids lourds.

La conduite accompagnée

L’inscription à la conduite accompagnée est possible dès 15 ans.

L’accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis au moins cinq ans. Il est possible pour l’élève d’avoir plusieurs accompagnateurs dans ou hors du cadre familial.
L’accompagnateur doit avoir obtenu au préalable l’accord de sa compagnie d’assurance. L’assureur peut refuser si l’accompagnateur a commis des infractions graves.
L’accompagnateur ne doit pas dans les 5 années précédentes avoir fait l’objet d’une annulation ou d’une invalidation du permis de conduire.

La formation comprend trois étapes :

– Formation initiale dans une auto-école
– Conduite accompagnée d’un adulte, avec un suivi pédagogique par l’auto-école
– Présentation au permis de conduire

Formation initiale

L’élève signe un contrat de formation après avoir effectué une évaluation préalable de connaissances.
L’élève doit passer l’épreuve théorique générale de l’examen du permis de conduire (le code)
L’élève doit avoir effectué au minimum 20 heures de conduite avec un formateur et validé les 4 compétences requises.
A l’issu de la formation de conduite la dernière est réservée à l’élève et l’un de ses accompagnateurs avec le formation afin de valider la fin de formation initiale, un rendez-vous préalable d’une durée minimale de 2 heures en conduite.

La période de la conduite accompagnée

L’élève doit conduire 3.000 km en conduite accompagnée. Durant cette période, la vitesse est limitée :

– A 110 km/h sur les sections d’autoroutes où la vitesse est limitée à 130 km/h
– A 100 km/h sur les autres sections d’autoroutes et les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central
– A 80 km/h sur les autres routes
– A 50 km/h en agglomération
– La circulation est interdite en territoire étranger.

Rendez-vous au cours de la formation

2 rendez-vous pédagogiques sont obligatoires :

– le premier après 6 à 8 mois de conduite accompagnée, d’une durée minimale de 3 heures : 1 heure en conduite avec accompagnateur et moniteur et 2 heures en salle.
– le second, d’une durée minimale de 3h après environ 3000 km parcourus, soit 1 heure en conduite avec accompagnateur et moniteur et 2 heures en salle.
Les résultats des rendez-vous effectuées sont transcrits sur un livret d’apprentissage qui lui est remis par l’auto-école.

Passage de l’examen au permis de conduire

Au terme de sa formation, le candidat peut se présenter dès l’âge de 17 ans et demi aux épreuves pratiques du permis de conduire, sous réserve de places disponibles. En cas de succès, il pourra ainsi commencer à conduire seul dès le premier jour de sa majorité.
Quand le candidat obtient le permis de conduire, l’auto-école lui délivre une attestation de fin de conduite accompagnée.
Cette attestation doit être remise à l’assureur afin d’obtenir des rabais sur la surprime jeune conducteur.

Les épreuves

Épreuve théorique

La formation théorique porte sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d’un véhicule ainsi que sur le comportement du conducteur.
Les cours sont dispensés dans les locaux de l’école de conduite par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité.
L’entraînement au code peut être suivi dans les locaux de l’école de conduite avec un support média ou avec un enseignant, et via Internet.

La formation théorique porte sur les thèmes suivants :

– Les dispositions légales en matière de circulation routière
– Le conducteur : les effets dus à une consommation d’alcool, de drogue et de médicaments sur la conduite,     l’influence de la fatigue sur la conduite, la pression sociale (publicité, travail …) et la pression des pairs, etc.
– La route : les risques liés aux conditions météorologiques et aux états de la chaussée, etc.
– Les autres usagers de la route : la vigilance et les attitudes à l’égard des autres usagers, les usagers vulnérables, les spécificités de certaines catégories de véhicules et les différentes conditions de visibilité de leurs conducteurs, etc.
– La réglementation générale : le transport d’un chargement et de personnes, la réglementation relative à l’obligation d’assurance et aux documents administratifs liés à l’utilisation du véhicule, etc.
– Les gestes de premier secours
– Les précautions nécessaires à prendre en quittant le véhicule
– Les éléments mécaniques et autres équipements liés à la sécurité
– Les équipements de sécurité des véhicules
– Les règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement

La formation pratique

Elle porte sur la conduite d’un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques routiers.
Quatre compétences sont enseignées et doivent être acquises en fin de formation :
– maîtriser le maniement du deux-roues motorisé ;
– appréhender la route et circuler dans des conditions normales ;
– circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers ;
– pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.
Chaque compétence et sous-compétence sera traitée en abordant les points suivants :
– le pourquoi ;
– le comment ;
– les risques ;
– les influences de l’entourage et du mode de vie de l’élève ;
– les pressions exercées par la société, telles que la publicité, le travail… ;
– l’auto-évaluation.

  • Image
    Épreuve théorique (code)
    Si le permis A2 est votre premier permis (ou si votre code de la route a plus de cinq ans), vous devez passer cette épreuve. Vous serez alors âgé de 16 ans minimum et devrez répondre à 40 questions en faisant au maximum 5 fautes. Une fois le code en poche, vous pouvez passer le plateau.
  • Image
    L’ épreuve pratique en circulation
    L’examen du permis de conduire dure environ 35 minutes. Vous allez faire un parcours en agglomération et hors agglomération, vous devrez être en mesure de circuler en toute sécurité, vous devrez respecter les limitations de vitesse jeune conducteur et respecter le Code de la route ; vous allez effectuer deux manœuvres et deux vérifications : une intérieure et une extérieure.

Enjeux et déroulement de la formation

L’automobile est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes de notre société. Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent indispensable pour les études, le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une nécessité pour tous.

Les conducteurs débutants représentent une part trop importante des tués et des blessés sur la route. L’effort engagé doit être poursuivi, notamment par le renforcement de l’éducation et de la formation.

Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation est mis en place. L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à ma maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir. Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante.

Le programme de formation se veut une vue d’ensemble des compétences qu’un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.

Il vous faudra prendre conscience que ce qui est appris en formation doit progresser et évoluer, après l’obtention du permis de conduire, en tenant compte des mêmes objectifs sécuritaires que lors de votre apprentissage.

Vous allez apprendre à manipuler une automobile et à circuler dans différentes configurations, à en connaître les risques et les limites. Vous allez, au travers de ce programme, comprendre les règles du code de la route ainsi que l’influence des lois physiques, psychologiques et physiologiques. Vous devrez également vous situer personnellement en tant que citoyen dans vos choix de conduite.

Des cours théoriques et pratiques, collectifs ou individuels, vous aideront à atteindre les objectifs définis et à personnaliser votre progression. Votre formateur vous guidera et vous conseillera. Des tests de connaissances et de capacités pourront être mis en place au fur et à mesure.

Les stages post-permis et réduction de la période probatoire

A partir du 1er janvier 2019, les titulaires d’un premier permis de conduite qui auront suivi une formation complémentaire « post-permis » bénéficieront d’une réduction du délai probatoire.

Pourquoi la création d’un tel dispositif ?

En 2016, les conducteurs novices ont été impliqués dans un quart des accidents de la route ayant entraîné des blessures ou la mort ; 144 d’entre eux y ont perdu la vie. Au cours des six premiers mois après l’obtention du permis de conduite, il existe un pic d’accidents chez les conducteurs novices. Le risque d’être impliqué dans un accident mortel est multiplié par 2 dans les trois premiers mois et par 1,5 dans les trois mois suivants. En cause ? Un sentiment de surpuissance dans les mois qui suivent l’obtention du permis de conduire. L’objectif de la formation post-permis est de susciter chez les conducteurs novices un processus de réflexion sur leurs comportements au volant et leur perception des risques au moment où ils acquièrent d’avantage d’assurance.

Quand prend-il effet ?

La réduction de la période probatoire à l’issue d’un stage post-permis sera mise en place à partir du 1er janvier 2019, conformément à la décision du Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR) du 2 octobre 2015 (mesure D14).

Cette formation complémentaire s’adresse donc exclusivement aux titulaires d’un premier permis de conduire (A1, A2, B1 ou B) entre les 6ème et 12ème mois qui suivent son obtention, ni avant, ni après.

Le décret 2018-715 paru au Journal Officiel du 3 août 2018 introduit dans le code de la route la possibilité d’une formation post-permis exclusivement réservée aux conducteurs novices.

Une formation certifiée dans une école de conduite labellisée ?

Une formation sera dispensée uniquement par les écoles de conduite détentrices d’un label « qualité », délivré par les services de l’état garantissant la qualité de sa formation.

La formation sera collective afin de permettre un maximum d’échanges sur les expériences de conduite entre les conducteurs d’une même génération. Sa durée est limitée à une seule journée (7 heures).

Un enseignant de la conduite spécialement formé sera responsable de l’animation de chacune de ces journées. Le contenu de la formation, élaboré par des spécialistes de la sécurité routière, fera l’objet d’un arrêté pour garantir un programme de formation homogène sur tout le territoire.